Les amis de Jehan

26 septembre, 2013

Pensées en vrac.

Classé dans : EDITO — jehan92 @ 12:03

Pour nous Français et autres vieux peuples européens- Italie, Espagne, Grande-Bretagne, Pologne- il est très difficile d’anticiper la trajectoire de notre destin. Le regard sur le passé des deux millénaires écoulés nous montre l’extrême richesse de l’héritage romain: le Droit, l’Art militaire, la vision, les infrastructures, l’architecture, l’intelligence de la gouvernance.
L’héritage de la chrétienté est saisissant: cathédrales, mais aussi les innombrables églises, chapelles, calvaires, l’ardeur de cette cohorte de saints qui jalonnent les siècles, le mystère de Jeanne d’Arc, mais également ces saints du XVIIème, XVIIIème, XIXème, les Vincent de Paul, François-Xavier, Thérèse de Lisieux et les saints contemporains: Kolbe, Wojtila, Térésa de Calcutta.
L’héritage révolutionnaire pour nous Français est toujours présent. Révolution avant tout de la classe moyenne, des petits possédants. Dans mon village ce sont trois marchands de vin qui ont mis le feu aux poudres en refusant de payer l’impôt au seigneur local, c’est un collectif de gardes nationaux qui intime au curé de jurer fidélité à la Constitution.
Cette Révolution débouche sur l’Empire, Empire éphémère qui nous laisse le souvenir de Napoléon et de la Grande Armée.
Le XIXème fut véritablement le début du progrès technique qui connu son apogée dans les orages d’acier de 14-18, suicide des nations européennes.
Le XXème avec son cortège d’horreurs- la Shoah, le Goulag, le Cambodge- Staline, Hitler, Mao, Pol Pot- s’acheva dans l’effondrement des Twin Towers.
Le regard sur le présent nous impose une certaine modestie. Certes les progrès technologiques, leur impact sur notre quotidien, sur la durée de notre vie, sur l’information à notre disposition et les moyens de communication ont changé notre vie mais pas notre nature.
Nous vivons sur une ambiguïté: un individualisme de plus en plus forcené au niveau des personnes et une nécessité et une urgence de gouvernance mondiale avec des sous -ensembles organisés (continents) et le respect des particularités des nations.
Nous refusons de voir les réalités en face: la démographie, l’économie, l’essence des peuples et le socle géopolitique.
Ainsi, la démographie européenne est en berne tandis que les démographes parlent pour l’Afrique d’une bombe migratoire à horizon quasi- immédiat.
L’économie au niveau européen, la France et les nations européennes du Sud ont toujours fonctionné sur le mode: dévaluation pour équilibrer les échanges, inflation pour résoudre les problèmes d’endettement.
Le socle géopolitique: Pour qui connait le Moyen-Orient, chacun sait que les Printemps arabes sont cycliques et éruptifs.
Nous ne pouvons conclure…Nous savons que les civilisations sont mortelles, que les empires sont éphémères, que nous vivons dans un monde « fini ». Nous en connaissons les limites, les possibilités, les richesses et celles -ci ne sont pas extensibles. Nous savons aussi que les élites sont fragiles, avides de pouvoir, de richesses, manipulatrices. Mais nous savons aussi que des citoyens courageux, lucides et entreprenants sont le socle de la démocratie et inexpugnables.

11 septembre, 2013

11 septembre 2013

Classé dans : EDITO — jehan92 @ 14:45

11 septembre 2001, 11 septembre 2013. 12 ans, cela nous parait très long et très court à la fois. L’événement vécu en direct aves ses développement inattendus nous avait sidérés. La puissance américaine était ébranlée…Un personnage mystérieux, diabolisé apparaissait: Ben Laden.
12 ans après, même si la pression médiatique se relâche momentanément après une succession d’épisodes avec développements plus ou moins tragiques: l’Irak, l’Afghanistan, la Lybie, l’Egypte et j’en passe, nous sommes face à des événements tragiques en Syrie, dont l’imbroglio n’est pas prés de se dénouer.
La Syrie est un Etat dont les frontières ont été dessinées à l’issue du Traité de Versailles de 1919 alors que l’Empire ottoman était en pleine déliquescence et que les tensions entre la France et la Grande- Bretagne étaient fortes. Bien que les deux pays soient officiellement alliés, la Grande Bretagne était la puissance impériale du Proche Orient.
La France exerça un mandat international sur le Liban et la Syrie entre 1920 et 1942. Au départ la région de Mossoul, riche en pétrole devait être rattachée à la Syrie. Mais les Anglais ont tout fait pour la garder et l’ont rattachée à l’Irak.
En 1942, la France donna le triste spectacle d’une guerre civile entre Français, Vichyste et Gaullistes sur le sol Syrien.
Les Anglais conclurent un accord avec les troupes Vichystes vaincues, qui purent rejoindre, libres, la France Métropolitaine.
La Syrie, dès le début, a été constituée d’une mosaïque de peuples avec des religions diverses comme le Liban. C’est un pays complexe et fragile. Durant son mandat, la France eût constamment à réprimer des mouvements de révolte.
Il était bon de rappeler en ce jour anniversaire du 11 septembre 2001que rien n’a été réglé, que le contexte dans lequel nous sommes est terriblement explosif et redoutable de conséquences et que les puissances occidentales ont un historique lourd sur cette région et qu’après la cascade d’échecs de ces 12 dernières années, on peut comprendre les hésitations des uns ou des autres.

4 septembre, 2013

Uniqlo se veut plus pointu.

Classé dans : Non classé — jehan92 @ 15:58

L’enseigne japonaise fait appel au designer Naoki Takizawa pour proposer des thèmes moins basiques au sein d’une vaste collection intitulée « LifeWear ».
Au printemps, le géant japonais du PAP à grande échelle et petits prix s’est même fendu de 2 jours de présentation presse à Paris pour dévoiler une grande majorité des modèles de cette proposition intitulée « LifeWear ». Mi-août, c’était au tour du public de la découvrir en boutiques.
« L’idée est de proposer davantage de diversité, d’introduire plus de styles et d’imprimés dans nos rayons grâce à cette collection.
C’est très excitant de réfléchir à des notions de mode pour des milliers d’exemplaires, d’infléchir un changement sans rupture. »
Extraits du Figaro du 3 septembre 2013

30 août, 2013

Chocs des temps

Classé dans : EDITO — jehan92 @ 11:38

En cette rentrée 2013, trois temps s’entrechoquent: le temps politique, le temps économique, le temps médiatique. Le temps politique est souvent rythmé par celui des élections. Ainsi, la France après presque deux ans de calme après la présidentielle va être en période d’élections. Municipales, Européennes, Sénatoriales et nous tomberons dans la campagne présidentielle. Peu d’hommes politiques ont le courage de faire des réformes qui pénaliseraient leur électorat. Il ne faut pas attendre de la majorité qu’elle réforme sérieusement la fonction publique ou de l’opposition qu’elle perturbe les retraites.
Le temps économique a sa propre logique. Ainsi face à la décomposition d’une part de notre appareil productif, des mesures d’urgence s’imposent d’alléger les charges des entreprises et de diminuer le coût du travail. Dans la mesure où les entreprises sont à 90% les créatrices de richesses. Ces charges ne peuvent être reportées que sur le citoyen.
Le temps médiatique a également son propre rythme. Après un mois d’août calme- Chacun a le droit de prendre des vacances. Les rédactions étaient confiées aux stagiaires. La rentrée est faite. Les conventions des partis politiques n’intéressent pas grand monde. Fillon dans son abbaye cistercienne, en dévoilant sa gentilhommière a apporté un peu de piquant. Mélenchon et Laurent nous ont surpris. L’invité surprise de Montebourg n’a pas fait un tabac.
Maintenant que les journalistes, les vrais, les vieux, les indéracinables accompagnés de leurs commentateurs plus ou moins bidons, sont rentrés, il faut qu’ils aient des informations, des vraies à se mettre sous la dent. La Syrie semblait être le sujet idéal. Mais sont-ils partis trop vite? La salve de Tomahawk se fait attendre. Il y a des tergiversations. Un journaliste a cette formule et je vous la laisse en conclusion: « La Syrie sera-t-elle la Bérézina de l’interventionnisme occidental auto-proclamé? »

8 août, 2013

Le tournant de l’été 2013

Classé dans : EDITO — jehan92 @ 11:36

A plusieurs signes imperceptibles, nous sentons que nous approchons du tournant de l’été. Cela veut dire nostalgie des premiers jours de l’été, mélancolie des rentrées et peut-être même un état de mélancolie qui ne nous épargne pas et ne se circonscrit pas aux historiens. Chacun convient que le monde doit changer mais de ce changement ne naîtront guère que d’autres épreuves, analyse l’historien. Notre système médiatique, voire éducatif a tendance à conforter l’attitude de l’homme contemporain « juché sur son vaniteux piédestal de présent sans passé et hélas sans futur ».
Bien protégé des orages violents de cette saison et des grêlons à la dimension inaccoutumée, je navigue dans ma petite campagne entre exploitations agricoles grandes, mais rongées par les maisons individuelles, mais aussi les zones commerciales, derniers remparts de la société de consommation et les restes de la vieille France avec des églises, des châteaux, des prieurés. Je viens de découvrir à côté de Magny-en- Vexin un merveilleux village Serans. Je vous recommande l’église St Denis et son prieuré entouré encore d’herbages, une pure merveille, mais pour combien de temps? La toiture est en très mauvais état.
Arc boutée entre un passé qu’elle rejette ou au mieux qu’elle ne connait pas et un avenir incertain, une société de consommation lézardée et un système social encore performants (merci aux médecins et infirmières, aide soignantes, encore présents en ce mois d’août et qui se dévouent dans les hôpitaux, les EPHAD et autres maisons de santé).
Notre société s’interroge. Avec les commémorations du 1er conflit mondial (14-18) qui a vraiment été le démarrage du 20ème siècle et qui a initié l’un des plus formidables changements. Nous aurons 4 ans pour réfléchir si nous en sommes encore capables.
Le Prieuré

4 juillet, 2013

Dior en mode impressionniste.

Classé dans : INDUSTRIES DE LA MODE — jehan92 @ 16:12

Constitutif du mouvement impressionniste, le thème de la nature reproduite par touches successives jalonne la création de Christian Dior.
Sa maison familiale de Granville est rouverte depuis 1990 comme un musée. Il est le seul de France consacré à un couturier; jusqu’au 22 septembre s’y tient une exposition intitulée « Impressions Dior », dans le cadre du festival Normandie impressionniste ».
On peut voir 70 robes jusqu’alors jamais réunies, accompagnées d’une centaine d’accessoires dans une scénographie construite comme un jeu de transpositions avec les œuvres picturales présentées sur les cimaises: Monet, Renoir, Manet, Berthe Morisot…
En 1947, Dior bouscule la mode avec son New look, invente une nouvelle silhouette, impose l’image d’une femme fleur. La nature devient un code, de ses imprimés aux partis pris de lignes corolle ou étroite comme une tige.
La mode invente à sa manière ses saisons comme le peintre se fait créateur d’une lumière ou d’une transparence.
Le thème de l’impressionnisme a constamment été interprété et réinterprété par la maison Dior; à sa création et avec d’autres créateurs qui ont marqué son histoire: Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf Simons aujourd’hui.
Valeurs actuelles du 4 juillet 2013

Audiovisuel par Sophie de Menthon, présidente d’Ethic, membre du CESE

Classé dans : Revue de presse — jehan92 @ 14:57

Et si on éteignait la télé?
« Ecran noir » en Grèce: pourquoi ne pas faire pareil en France, où les chaînes publiques coûtent cher et ne proposent rien d’original?
La télé est une drogue dure, qui coûte cher sociologiquement et économiquement; elle a créé une génération d’enfants de l’écran dont on ignore quelle culture ils transmettront. Des programmes indigents qui se revendiquent comme tels. Du Coca-Cola dans les neurones, selon une formule restée célèbre; Une forme de désinformation. Un spectacle du spectacle, avec des stars du petit écran qui se congratulent et vivent en autarcie. La naissance de la télé-réalité, qui dénature à la fois la télé et la réalité pour le bonheur des boulimiques.
Avons-nous besoin de 5 chaînes d’Etat pour enrichir notre bagage culturel? Quelle est la spécificité d’un service public de l’audiovisuel? Faut-il accepter que les programmes soient à peu près les mêmes que ceux des autres chaînes? Doit-on accepter un impôt pour financer la médiocrité? La redevance est-elle justifiée? Si l’on proposait aux Français de ne plus payer de redevance, ce qui impliquerait de ne plus avoir de chaînes publiques, on est à peu près sûr du résultat devant l’abondance de l’offre qui compenserait cette disparition.
On comprend mal aussi pourquoi et comment ces chaînes publiques dépensent l’argent du contribuable pour acheter des programmes étrangers!
Valeurs actuelles du 4 juillet 2013 (extraits)

3 juillet, 2013

CPM collection première Moscow

Classé dans : INDUSTRIES DE LA MODE — jehan92 @ 14:45

Exports of Woven Garments and Knitwear from the Member States of the EU-27 to Russia Breakdown by commonly used Désignations of Product Categories of Menswear, Womenswear and Bodywear First Quarter 2013 compared to First Quarter 2012.
Benchmark of Export Development of Textile Clothing and Accessories from the EU to Russia over the Reference Period of the first Quarter 2013 against the same period of 2012.
Whereas exports of textile clothing and accessories from the member states of EU-27 rose at 6 percent to a shipment value of € 885,5 million, deliveries of spring-merchandise from EU-15 member states reached a turnover of €750 million, up by 7 percent against the 1st quarter of 2012. Exports of knitwear registered a higher increase at 9 percent to a value of € 260 million versus a 6 percent rise of woven garments which added up to €490 million.
Russia’s first supplier nation, Italy arrived at a rather moderate increase accounting for a total export value of €328 million, up by 3 percent. Germany ranking second, registered a comparatively high growth rate of 16 percent representing a shipment value of €220 million. France as formerly third positioned supplier fell back to the fourth rank, (-9%, €55 mn) now replaced by Lithuania due to this country’s high increase of clothing exports to Russia at 41 percent, reaching a value of €68,5 million. France’s depreciated fourth rank is presently under attack by Spain, from where clothing exports to Russia surged at 25 percent to a sales value of €49 million.
Men’s and Boy’s Outerwear.
Whereas shipments from the EU-15 to Russia increased at 12 percent to a subtotal of €198,6 million, men’s and boy’s outerwear exports from the new Eastern member states registered a growth of 27 percent, thus arriving at a turnover of €29 million. Germany, Russia’s most imprtant EU men’s wear supplier, augmented sales at far above average rate of 20 percent, adding up to a total of €87,3 million. Shipments of men’s and boys’ outerwear from Italy declined to a turnover of €61 million, down by 1 percent against the 1st quarter of 2012. Spain, now in third position, conquered market share in realizing a growth of 19 percent to €14,5 million. Best selling category were men’s trouser’s from Germany (+25% to €29mn.) as well as business shirts (+11% to €11,5 mn.) and Denim pants (+10% to € 10 mn.)
Outerwear for Women and Girls
Exports of this category from the member states of EU-15 to Russia attained a growth of 11 percent, reaching a shipment value of close to €405 million, not including sales generated by East European member states having performed an increase at 20 percent, totaling €60,4 million. Italy protected its leadership as Russia’s dominant Women’s Wear supplier at a trading-up of 10 percent to €182 million, followed by Germany (+13% 115mn.), Spain (+38% 33,8mn.) and Denim pants (+10% to €10mn.).
Outerwear for Women and Girls
Exports of this category from the member states of EU-15 to Russia attained a growth of 11 percent, reaching a shipment value of to €405 million, not including sales generated by East European member states having performed an increase at 20 percent, totaling 60,4 million. Italy protected its leadership as Russia’s dominant Women’s Wear supplier at a trading-up of 10 percent to € 182 million, followed by Germany (+13%,€ 115 mn.), Spain (+38%, € 33,8 mn) and Lithuania (+ 37%, € 31,5 mn.). Dresses remained the top bestseller for EU suppliers reaching a delivery value of €107,4 million over the 1st three months of this year, up by 30% against the 1st quarter of 2012.
Intimate Apparel
Sales of Intimate Apparel for women, men and children from the member states of EU-15 increased at a rate of 7 percent adding up to total of €75,6 million. On the contrary, exports from the Eastern member states to Russia shrunk at 19 percent, representing a shipment value of €43,3 million. Whereas the leading intimate apparel supplier to Russia, Italy, registered a decline of sales of 7 percent to € 33,2 million, Lithuania gained the 2d rank at a growth of 20 percent to €24,7 million. Germany, positioned 3rd, managed to increase deliveries to Russia at 11 percent to € 18,5 million.
Bestsellers of Intimate Apparel from EU-27: Circular knitted fine gauge day-underwear for women and girls (+ 15%; €27,3 mn); Brassières and shapewear (=20 %,€25,9 mn.) Swimwear for Women and girls (+18%, €18,1 mn), underwear for men and boys (+11%, € 16,2mn)
European fashion and Textile Export Council.

1 juillet, 2013

Les principes du nudge marketing.

Classé dans : Revue de presse — jehan92 @ 15:55

Les « nudges », littéralement « coups de coude incitatifs » sont des incitations sans caractère obligatoire qui visent à rendre le comportement du consommateur plus vertueux. La plupart du temps dans un souci de chasse au gaspi et de développement durable. Avec à la clé des économies et une meilleure image.
Exemple: Dans la salle de bains de la chambre de l’hôtel-club Nouvelles Frontières, le vacancier trouve sur la glace une affichette où il est écrit: « 75% des personnes ayant occupé cette chambre avant vous ont utilisé leurs serviettes de toilette plusieurs fois. Vous pouvez les rejoindre en réutilisant vos serviettes durant votre séjour. Vous protégerez l’environnement. »
L’efficacité du nudge est prouvée. 35 à 75% des clients accepteraient de garder leurs serviettes plusieurs jours sans les laver.
5 conseils pour réussir son nudge marketing:
1- N’obligez à rien.
Les incitations sont par essence non culpabilisantes. Suggérer.
2-Proposez des choix par défaut.
Indiquer une valeur par défaut (facture par courrier électronique, imprimante recto-verso).. modifie les habitudes.
3-Appuyez-vous sur la comparaison sociale avec autrui.
Affichez le pourcentage de personnes dans l’entourage de votre client qui ont choisi une attitude vertueuse. Vous lui donnerez envie d’en faire autant.
4-Taites fun.
Affichette, roll-up, mail, formulaire pré rempli.
5- Ayez une stratégie environnementale cohérente.
L’Entreprise de juillet-août 2013

Même soldés à 50 ou 70%, les vêtements n’attirent pas le chaland.

Classé dans : INDUSTRIES DE LA MODE — jehan92 @ 15:23

Les 5 premiers jours de soldes confirment la mauvaise santé du secteur, plombé par une météo maussade.
Dès l’ouverture mercredi, les magasins gonflés de stocks deux fois supérieurs à la normale pour cause de temps maussade et de pouvoir d’achat en berne ont proposé des rabais agressif: en moyenne 50% sur l’habillement et jusqu’à70% sur les accessoires (chaussures, bijoux…). Insuffisant: peu disposés à s’acheter shorts, robes et chapeaux au moment où les températures restent en dessous des moyennes de saison, les shoppeurs se sont faits rares.
« Le consommateur attend de moins en moins les périodes de soldes à dates nationales. Ces périodes qui étaient un moment important d’animation commerciale sont affectées par les soldes flottants. Trop de soldes et de promotions toute l’année tuent les soldes! »
En mai dernier, les ventes d’habillement ont chuté de 10% selon l’IFM sur fond de contexte économique dégradé.
Le Figaro du 1er juillet 2013 (extraits)

123456...25

mileyandbeauty |
le blog de lolostar |
Marine votre conseillère St... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SOWAY
| louanelaura
| un moment pour soi coiffure...