Les amis de Jehan

17 mars, 2014

Le cardinal André vingt-trois s’exprime.

Classé dans : Revue de presse — jehan92 @ 12:57

Nous sommes en train de comprendre que nous vivons une rupture: la culture collective, plus ou moins cohérente avec les 10 commandements et la tradition judéo-chrétienne, n’est plus admise comme une évidence.

Il y a de multiples registres mais le 1er combat est le combat culturel et sociétal. De ce point de vue, j’ai été déçu de la faiblesse d’expression de nombreux politiques, intellectuels, médecins, sut toutes ces questions. On aurait dit que cela n’était pas leur affaire! Trop de ceux qui auraient dû parler se sont tus. On traite de questions qui touchent à la vie et à la mort et ils n’auraient rien à dire? D’accord ou pas d’accord, ils faut que ces gens s’expriment. Il est nocif de donner l’impression qu’il n’y a pas à débattre, que tout va de soi.

Question du journaliste : On retrouve là l’homme d’Eglise qui ne veut pas mettre le petit doigt dans les rouages politiques..;

Dans la vie de la société si, mais pas dans le cinéma politique français. Regardez en Allemagne, il y a un gouvernement de coalition entre CDU et SPD. En France, nous sommes arrivés à un tel degré de passion que trop souvent les politiques ne sont plus capables de réfléchir au bien commun et d’en débattre.

On est arrivé à un tel climat de surenchère que les gens n’osent plus rien dire et n’osent plus entrer en débat. La moindre phrase prononcée est balancée, sur les réseaux sociaux et les chaînes d’information en continu jusqu’à ce que les gens s’étripent. C’est un fonctionnement mortel pour la démocratie. La démocratie ne vit pas de slogans mais d’arguments. Elle doit aider les gens à réfléchir et non pas à traiter l’information seulement sous forme de polémiques. J’appelle donc à un peu de bon sens, à un peu de raison…Et un peu moins de réponses immédiates, un peu moins de surenchères personnelles dans les organisations politiques, y compris le gouvernement. Que les partis travaillent sur leurs dossiers et qu’ils nous apportent vraiment quelque chose à discuter.

Extraits du Figaro du 13 03 14

 

10 mars, 2014

La fiche, botte secrète de l’orateur de talent.

Classé dans : Revue de presse — jehan92 @ 12:35

Faire court, être clair, rester concis. Les gens détestent les orateurs intarissables. Un adulte peut fixer son attention pendant 20mn. Si l’exposé dure 1h, prévoir des ruptures de rythme.

1- Choisissez un thème qui vous est familier.

Traitez un sujet sur lequel vous en savez plus que vous n’en direz.

Adaptez le message à l’auditoire.

Trouvez un titre accrocheur.

2-Batissez un plan logique, facile à suivre.

Annoncez ce que vous allez dire, résumez.

Un bon plan comporte 3 à 7 points clés.

Soignez l’entrée en matière.

attaquez d’emblée (pas de « je vais vous raconter l’histoire… »)

3-Rédigez des fiches en style télégraphique.

Ecrivez les points clés en caractères gros et lisibles avec double alinéa et retour à la ligne à chaque idée.

Numérotez les fiches en haut à droite.

Evitez la lecture mot à mot.

Rédigez l’intro et la conclusion, les apprendre par cœur.

Utilisez transparents, vidéo ou diapos pour rompre la monotonie.

4 Les astuces de grands conférenciers.

Traitez les gens en participants plutôt qu’en spectateurs.

En cas de trou de mémoire, passez à la page suivante.

Enregistrez-vous. Répétez et répétez encore pour vous améliorer.

L’Expansion de Mars 2014.

 

6 novembre, 2013

Consommation durable et hypocrisie morale.

Classé dans : Revue de presse — jehan92 @ 16:54

La face cachée de la vertu.

Nous sommes bombardés de messages nous  encourageant à adopter des comportements plus vertueux: recycler nos déchets, utiliser les transports en commun ou le vélo, faire don de notre temps ou de nos ressources aux Restos du cœur etc.

Des chercheurs de l’université de Toronto (Mazar et Zhong, 2010) ont ainsi trouvé que certains consommateurs, du fait de leurs achats verts, s’octroient une sorte de « crédit moral » qui les rend par la suite plus enclins à des comportements peu vertueux comme la fraude ou le mensonge.

Au niveau de l’alimentation, un soda light pourrait ainsi nous rendre moins coupables de consommer des frites.

Des consommateurs ayant diminué leur consommation d’eau grâce à une campagne pro-environnementale ont vu en parallèle leur consommation d’énergie augmenter significativement.

Le fait d’avoir commis un acte répréhensible peut susciter un arbitrage souvent inconscient se traduisant par le désir de se rattraper, grâce à une BA, vraisemblablement dans un autre domaine.

Parfois cependant le mécanisme de cohérence l’emporte sur celui de la compensation. Reste à savoir quand et pourquoi.

L’opinion publique pardonne les frasques des politiciens s’ils sont capables de faire, par ailleurs de « bonnes actions »

Il serait judicieux de faire des politiques publiques visant à promouvoir les comportements pro-environnementaux de manière durable.

Extraits du Monde de novembre 2012

31 octobre, 2013

Le plaisir du don.

Classé dans : Revue de presse — jehan92 @ 19:00

Dans leur livre « Happy money: The Science of Smarter Spending », Elisabeth Dun et Michael Norton démontrent qu’une fois dépassé le seuil nécessaire pour assurer des conditions de vie décentes, la clé n’est pas dans l’accroissement des revenus, mais dans la manière de dépenser son argent.
Les auteurs mettent en exergue plusieurs principes: privilégier l’achat d’expériences telles que des voyages ou des activités culturelles plutôt que d’objets matériels; utiliser son argent pour s’offrir du temps libre; retarder certains achats pour en retirer une gratification accrue par l’attente; enfin dépenser pour les autres, que ce soit pour les aider ou leur faire plaisir.
C’est valable aussi pour les entreprises.
L’entreprise californienne de vêtements de sport Patagonia a par exemple créé un programme qui donne la possibilité à ses salariés de bénéficier de 2 mois sabbatiques payés pour se consacrer à une cause environnementale.

14 octobre, 2013

Vers un nouveau concept global de Beauté Bien-être

Classé dans : Revue de presse — jehan92 @ 16:25

Volontairement je vais mixer des mots anglais et français pour définir l’équation de ce nouveau concept. Cette équation, je la définis à 5 paramètres.
1- Cosmétique et anti-âge.
2- Régimes minceur-Lightness
3- Underwear (j’ai volontairement employé cette expression pour gommer le côté frivolité de la lingerie).
4-Fashion
5-Psychologie
Nous allons commencer par le résumé d’une étude très complète sur l’anti-âge réalisée par le magazine « Capital ».

Le business de l’anti-âge est un marché prospère car les seniors n’ont jamais été aussi aisés.
Tout y concourt: l’allongement de la durée de la vie, la société de l’apparence dans laquelle nous vivons, le cinéma avec des histoires d’amour de couples de seniors.
Dans le passé, la pauvreté frappait surtout les plus de 60 ans et même s’il y a de petites retraites parfois, la pauvreté touche d’abord les jeunes.
Le monde politique est ouvert aux seniors. Les femmes politiques auraient peu recours à la chirurgie esthétique selon Roselyne Bachelot mais les hommes feraient souvent des implants.
Avant de passer à la chirurgie esthétique, il y a les crèmes anti-âge. Et les géants de la cosmétique facturent le rêve au prix fort.
Voici 3 crèmes du groupe l’Oréal comportant le même actif: le LR2412
Lancôme propose le visionnaire à 83€
Vichy propose Idealia à 27€
Sublimist de l’Oréal 12€
Le fait de cascader sur 3 marques permet d’amortir les coûts de recherche.
Il y a 5 vraies innovations par an en matière d’anti-âge.
2012: 23 milliards d’euros en crèmes et en sérum ont été dépensés à travers le monde. Et la croissance moyenne est de 7,5% depuis 5 ans.
Le taux de marge varie peu entre un anti-rides d’entrée de gamme vendu en gde surface et un autre à 80€ chez Marionnaud ou Sephora.
L’industriel empoche 15% du prix consommateur (exception: 30% pour La Prairie).
C’est la distribution des coûts qui change.
Pour une crème Q10 de Nivea à 13€:
Le Marketing représente 60%
La Distribution 20%
La marge nette 15%
Matière 1ère 2%
Packaging 1%
R and D 2%
Pour une crème à 135€ chez Estée Lauder:
Marketing 15% des coûts
Distribution 50%
Marge nette 15%
Matière 1ère 5%
Packaging 10%
R and D 5%
Il a fallu 20 ans à Dior pour sortir Capture Totale.
Les marques de prestige se livrent à un « story telling ».
Les extraits de caviar ou autres ingrédients actifs représentent de 3 à 5% du produit. Le reste est composé de 2/3 d’eau et d’1/3 de corps gras, souvent des silicones ou des dérivés de pétrole, plus rarement des huiles végétales.
Les industriels qui proposent une crème à 300€ les 50ml, ne mettent souvent pas plus de 10€ dans la crème elle-même. Le coût des conseillères beauté est important. Il y en a 6000 dans le monde chez Clarins, le double chez Clinique.
Côté pub, les budgets sont conséquents pour par ex Nivea et Garnier.
Les tests de satisfaction auprès de femmes ayant utilisé des anti-rides sont souvent effectués sur un petit nombre.
Souvent l’amélioration des rides ne se voit pas à l’œil nu.
Souvent les femmes sondées reçoivent des échantillons et le pot de crème. Le questionnaire laissant peu de place aux réponses négatives. Il est difficile de prouver objectivement l’efficacité des crèmes.

On assiste à de plus en plus de relooking de femmes senior. Elles ont souvent des conseils en maquillage. On concilie parfois Cosmétique, Mode, mais l’underwear et le shape-wear?
Idée: voire la femme dans son ensemble au top de sa plastique et de sa psychologie pour accéder au bien-être.

4 juillet, 2013

Audiovisuel par Sophie de Menthon, présidente d’Ethic, membre du CESE

Classé dans : Revue de presse — jehan92 @ 14:57

Et si on éteignait la télé?
« Ecran noir » en Grèce: pourquoi ne pas faire pareil en France, où les chaînes publiques coûtent cher et ne proposent rien d’original?
La télé est une drogue dure, qui coûte cher sociologiquement et économiquement; elle a créé une génération d’enfants de l’écran dont on ignore quelle culture ils transmettront. Des programmes indigents qui se revendiquent comme tels. Du Coca-Cola dans les neurones, selon une formule restée célèbre; Une forme de désinformation. Un spectacle du spectacle, avec des stars du petit écran qui se congratulent et vivent en autarcie. La naissance de la télé-réalité, qui dénature à la fois la télé et la réalité pour le bonheur des boulimiques.
Avons-nous besoin de 5 chaînes d’Etat pour enrichir notre bagage culturel? Quelle est la spécificité d’un service public de l’audiovisuel? Faut-il accepter que les programmes soient à peu près les mêmes que ceux des autres chaînes? Doit-on accepter un impôt pour financer la médiocrité? La redevance est-elle justifiée? Si l’on proposait aux Français de ne plus payer de redevance, ce qui impliquerait de ne plus avoir de chaînes publiques, on est à peu près sûr du résultat devant l’abondance de l’offre qui compenserait cette disparition.
On comprend mal aussi pourquoi et comment ces chaînes publiques dépensent l’argent du contribuable pour acheter des programmes étrangers!
Valeurs actuelles du 4 juillet 2013 (extraits)

1 juillet, 2013

Les principes du nudge marketing.

Classé dans : Revue de presse — jehan92 @ 15:55

Les « nudges », littéralement « coups de coude incitatifs » sont des incitations sans caractère obligatoire qui visent à rendre le comportement du consommateur plus vertueux. La plupart du temps dans un souci de chasse au gaspi et de développement durable. Avec à la clé des économies et une meilleure image.
Exemple: Dans la salle de bains de la chambre de l’hôtel-club Nouvelles Frontières, le vacancier trouve sur la glace une affichette où il est écrit: « 75% des personnes ayant occupé cette chambre avant vous ont utilisé leurs serviettes de toilette plusieurs fois. Vous pouvez les rejoindre en réutilisant vos serviettes durant votre séjour. Vous protégerez l’environnement. »
L’efficacité du nudge est prouvée. 35 à 75% des clients accepteraient de garder leurs serviettes plusieurs jours sans les laver.
5 conseils pour réussir son nudge marketing:
1- N’obligez à rien.
Les incitations sont par essence non culpabilisantes. Suggérer.
2-Proposez des choix par défaut.
Indiquer une valeur par défaut (facture par courrier électronique, imprimante recto-verso).. modifie les habitudes.
3-Appuyez-vous sur la comparaison sociale avec autrui.
Affichez le pourcentage de personnes dans l’entourage de votre client qui ont choisi une attitude vertueuse. Vous lui donnerez envie d’en faire autant.
4-Taites fun.
Affichette, roll-up, mail, formulaire pré rempli.
5- Ayez une stratégie environnementale cohérente.
L’Entreprise de juillet-août 2013

28 juin, 2013

5 façons de travailler sa voix.

Classé dans : Revue de presse — jehan92 @ 11:39

Management. Une voix mal posée peut indisposer et même freiner une carrière.
Conseils de la coach vocale Yael Benzaquen:
1- Voix tonitruante: La solution: s’apaiser en comprenant que la voix est interne.
2-Voix faible, soufflée ou nasillarde: La solution: réveiller l’énergie de sa ceinture abdominale. Un jogging léger, le yoga, le tai-chi, la gym aident à se connecter à son corps. Travailler aussi la tonicité de sa diction, en ciselant les consonnes qui donnent du sens aux mots.
3- Voix monocorde. La solution: chanter jusqu’aux tonalités extrêmes, les plus élevées et les plus basses, pour apprendre à ressentir les vibrations en soi.
4- voix aigüe, haut perchée. La solution: Se relaxer et assouplir son corps, debout, bien centré sur les talons.
5-Voix rauque, éraillée, serrée. La solution: courir à petites foulées ou pédaler sur un vélo d’appartement tout en parlant avec son partenaire de sport.
L’Entreprise de juillet-août 2013

27 juin, 2013

Les fantôme du drame de Dacca.

Classé dans : Revue de presse — jehan92 @ 16:41

Deux mois après la tragédie survenue au Bangladesh, l’indemnisation des victimes s’avère compliquée.
Des centaines d’ouvriers du textile, de survivants et de proches des victimes de l’effondrement du Rana Plaza, cet immeuble de 9 étages qui s’est écroulé le 24 avril, faisant 1129 morts, ont manifesté, lundi 24 juin, sur les lieux de l’accident, à Savar, à une trentaine de kilomètres de Dacca.
Deux mois après le pire accident industriel ayant affecté le Bangladesh, ces manifestants ont réclamé des comptes au gouvernement sur les personnes toujours portées disparues et sur le volet financier.
Deux mois après la tragédie, la procédure d’identification des disparus ralentit le versement des indemnités. Devant l’emplacement du Rana Plaza, protégé par des policiers, des femmes se retrouvent régulièrement pour s’échanger les dernières nouvelles.
Elles bloquent parfois la route pour faire pression sur le gouvernement, et se décharger de leurs angoisses. Leurs revendications tiennent sur des bouts de tissus suspendus aux barrières: « Entendez notre douleur » ou encore « Faites nous vivre après avoir tué nos proches »
Combien coûte la vie d’un ouvrier textile bangladais? 1000 euros, soit un peu plus que ce que vaut une pile de chemises dans les rayons des magasins français.
Les soldes officiels ont débuté en France le 26 juin. Loin du drame du Rana Plaza, l’immeuble abritant des ateliers textiles dans la banlieue de Dacca, qui s’est effondré le 24 avril.
A l’heure de faire de bonnes affaires, les Françaises et Français auront-ils cette tragédie en tête? Accorderont-ils plus d’attention qu’avant à la provenance des produits qu’ils achèteront et aux engagements pris par ces marques?
A défaut de pouvoir s’offrir du « made in France », les internautes font une hiérarchie entre les pays de fabrication.
Extraits du Monde du 26 juin 2013.

24 juin, 2013

A quoi tient le charisme?

Classé dans : Revue de presse — jehan92 @ 16:45

Ce petit « plus » qui change tout et donne à certains une aura énigmatique est devenu un objet d’études.
Ils entrent dans la pièce et celle-ci semble s’éclairer; ils se mettent à parler et tout le monde les écoute; ils bougent et l’on admire alors la fluidité de leurs gestes… Sans vraiment pouvoir expliquer ce qui attire autant en eux. Ce genre d’énigmes suscite de nombreuses recherches. Si la capacité à attirer positivement l’attention sur soi « est essentiellement un talent inné, elle comprend une partie qui peut s’apprendre ». « Les techniques, si elles ne sont que des recettes toutes faites, une sorte de « prêt-à-porter », n’apportent rien. Une méthode de séduction n’est efficace que si elle relève de la haute couture » dit P de Sutter, psychologue. Le charisme, quand il irradie, naît de la part la plus profonde et la plus singulière de la personne. Une personne charismatique sait étonnamment capter ce que ressent son auditoire. « Elle saisit de manière intuitive si ses interlocuteurs décrochent ou pas. En ce sens, les charismatiques ne sont pas seulement bons pour émettre des informations, mais aussi pour percevoir celles que leur envoient les autres. » « Toute personne à leur contact a l’impression d’avoir été la seule privilégiée à qui ils se sont adressés ».
Extraits du Figaro du 24 juin 2013

123456

mileyandbeauty |
le blog de lolostar |
Marine votre conseillère St... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SOWAY
| louanelaura
| un moment pour soi coiffure...