Les amis de Jehan

30 juin, 2014

Chic parisien 1897

Classé dans : EDITO — jehan92 @ 17:26

Connaître les dessous des événements parisiens.

Avoir un Académicien dans ses relations amicales et s’intéresser aux élections.

Mépriser la politique et aimer le théâtre.

Mépriser les journalistes, mais  rester bien avec eux pour leur demander de petits services.

N’aller déjeuner et dîner que dans les restaurants connus.

Avoir un tout petit chien très cher ou un grand danois.

Porter des vêtements (les hommes) qui, tout en étant neufs et soignés, aient l’air d’avoir été portés.

On n’a pas d’âge à Paris.

Il faut avoir une opinion sur tout.

Ne jamais être exact à un rendez-vous, l’autre sera toujours en retard.

Toujours savoir ce qui se porte (les dames).

Ne jamais refuser complètement ce qu’on vous demande: laisser toujours de l’espoir.

Savoir tous les potins mais ne donner d’importance à aucun.

Eviter le solennel et prendre la vie à la blague.

Donner des « dîners courts »; soigner surtout les desserts et les accessoires.

Ne parlez de vos affaires qu’aux personnes qui peuvent vous être utiles; pas d’expansions sentimentales.

Soigner les détails, donner de l’importance à un clou dans une installation, à un bouton dans une toilette.

Savoir parler de Nietzsche, Ibsen, Darwin, Schopenhauer et aller à la messe.

Connaître des poètes symbolistes.

Se plaindre d’avoir trop d’obligations mondaines.

Dîner beaucoup en ville.

Un charme  de la Parisienne est de savoir rire. Il faut donner l’idée à la personne qui vous parle qu’elle est très amusante, et à celles qui vous voient, sans vous entendre, l’envie de causer avec vous.

Il faut oublier certaines choses qu’on connaît bien et avoir l’air de savoir  les choses qu’on ne comprend pas.

Ne jamais dire le vrai mot pour des choses un peu méprisables. Un menteur n’est qu’un « blagueur » ; une femme qui trompe son mari « s’amuse » ; une escroquerie est une « indélicatesse ».

Il faut s’intéresser à tout. Il est surtout habile de se préparer une petite spécialité: cela facilite les conversations, créé des rapports  et peut procurer une réputation d’esprit.

Bibeloter, connaître bien les styles, savoir dénicher des curiosités artistiques.

Il faut avoir l’air de connaître tout le monde.

Acheter les fleurs pour son salon, les arranger soi-même.

Aimer la campagne.

Aimer les bêtes. Surtout les chiens.

Aller chasser les « grouse » en Ecosse.

Avoir une devise.

Aller entendre les conférenciers connus.

Avoir une fleur à soi.

Une femme du monde ne se plaint pas de rhumatismes, elle n’a que des névralgies

mileyandbeauty |
le blog de lolostar |
Marine votre conseillère St... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SOWAY
| louanelaura
| un moment pour soi coiffure...