Les amis de Jehan

  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2012

26 septembre, 2012

Les ventes de mode féminine s’essoufflent

Classé dans : Non classé — jehan92 @ 12:17

La consommation a subi un recul « historique » au
1er semestre 2012 avec une baisse de 5,8% en valeur.

La Fédération du PAP a décidé de présenter désormais un
bilan 2 fois par an.

La baisse est moindre (-3,7%) si l’on tient compte de
l’habillement dans son ensemble, la mode masculine régressant de – 2,5% et
l’enfant – 2%.

Les accessoires de mode se maintiennent bien: leur CA, tous
produits confondus, a progressé de 5,5% au 1er semestre. Seule la chaussure
perd du terrain (- 1%).

La plupart des produits de l’habillement féminin sont
concernées par cette baisse sauf les pullovers et gilets, sweatshirts, parkas
et robes.

 

Facteurs de baisse des ventes de PAPF: La météo (en Avril,
la conso a baissé de 21,2% à cause du froid).

Autres facteurs: une période pré-électorale rendant
attentiste, le coût des matières 1ères (coton), le renchérissement des salaires
chinois (environ 40% en 2 Ans).

 

Les importations françaises d’habillement ont chuté: -8,6%:
La Chine (34,5% des produits importés actuellement) recule de 8,1% en valeur.

L’Inde est en fort recul: -19,8% . Seul dans la zone, le
Bangladesh (+4,9%) tire son épingle du jeu.

Il y a une baisse importante en ce 1er semestre des
importations en provenance de la zone Euromed: – 13,3% pour la Tunisie, -9,3%
pour le Maroc, -4,8% pour la Turquie.

+ 3,5% pour la Roumanie.

 

French touch.

Export: + 2,4% pour les ventes à l’étranger de PAPF.

Les variations euro-dollar (l’euro est passé de 1,32 à 1,25
depuis février) dopent opportunément l’exportation.

Les Etats-Unis sont le 1er pays client de la France, dont
les achats ont bondi de 47,5%.

 

Demande internationale:

Le Japon, 7ème client de la France augmente ses achats de
31,9%, Hongkong à la 8ème place de 50,4% et la Russie de 24,4%.

 

Le bloc Europe (principal débouché de l’Hexagone) n’est plus
majoritaire.

Le Royaume-Uni, 6ème client de la France progresse de 6,5% à
cause de la baisse de l’euro face à la livre.

 

Malgré le dynamisme exportateur, l’année 2012 est comparable
à 2009.

20 septembre, 2012

Analyse typologique d’entreprises exposantes

Classé dans : Non classé — jehan92 @ 13:03

Analyse typologique d'entreprises exposantes typologie-des-exposants4-744x1024

Le Marketing d’un organisateur de foires et salons.

Classé dans : Non classé — jehan92 @ 11:06

Un marketing complexe.
Nous allons examiner successivement les raisons principales expliquant, selon nous, la complexité particulière du marketing dans ce secteur.
Un marketing à la fois « B to B » et « B to C ».
Un organisateur de foires et salons doit faire face à 2 marchés: celui des exposants et celui des visiteurs. Les 2 grands indicateurs de performance utilisés fréquemment dans ce secteur, à savoir le nombre de m2 et le nombre de visiteurs, illustrent bien la nécessité de maîtriser à la fois:
- Un marketing inter-organisationnel (besiness to business) pour conquérir et fidéliser des exposants.
- Un marketing grand public (business to consumer) pour attirer des visiteurs.
Le plan marketing d’un salon se doit de prendre en compte ces 2 marchés: segmentation, ciblage, marketing mix exposants, mais aussi segmentation, ciblage et marketing mix visiteurs. Or, on sait que la démarche et les outils marketing sont notablement différents dans ces 2 contextes d’échange.
De plus, la question se pose de savoir lequel de ces 2 marchés doit être considéré comme prioritaire. Historiquement et culturellement, les organisateurs ont longtemps privilégié celui des exposants. En effet, les recettes d’un salon proviennent essentiellement de la location des stands et des services associés, la billetterie visiteurs ne constituant souvent qu’une ressource très secondaire. Mais, progressivement, l’importance du marché des visiteurs s’est imposée. Les visiteurs constituent en effet la raison d’être d’un salon. Si ils ne sont pas suffisamment nombreux, les exposants deviennent insatisfaits et risquent de ne pas reconduire leur participation pour les éditions suivantes. L’expérience montre d’ailleurs que la réussite durable d’une manifestation est souvent le fruit d’un positionnement fort et reconnu par les visiteurs.
Cette problématique est encore renforcée par le fait que chaque exposant va chercher à déployer, à l’occasion de la manifestation, son propre marketing vis-à-vis des visiteurs. L’organisateur doit donc à la fois mettre en place sa politique marketing et faciliter la mise en oeuvre de celle de ses exposants, en maintenant une cohérence d’ensemble dans une unité de lieu et de temps. Ce constat peut conduire parfois à l’éviction de certains exposants dont l’image ou les pratiques ne permettent pas de garantir cette cohérence.
Un marketing des services.
La complexité du marketing dans ce domaine provient non seulement de la nature des marchés visés mais également de celle de l’offre. Un salon est en effet un prestataire de services et doit donc tenir compte des spécificités du marketing des services. Sans vouloir développer ici l’ensemble de ces spécificités, nous nous contenterons d’en souligner 2 particulièrement importantes:
- l’immatérialité de la prestation: la participation ou la venue à un salon constitue avant tout une expérience qu’il faut avoir vécue pour pouvoir réellement l’évaluer.
- L’importance du personnel en contact: le nombre et la diversité des équipes (internes et sous-traitantes) en contact direct avec les clients avant, et surtout pendant l’évènement, conduisent à mettre en place un véritable « marketing interne » à destination de ces équipes.
Le développement des foires et salons passe par la capacité à enrichir régulièrement l’offre de services à destination aussi bien des exposants que des visiteurs. De nombreux organisateurs travaillent aujourd’hui sur la proposition de nombreux services périphériques concernant aussi bien l’accueil, les animations, la restauration, la place d’internet…
La gestion d’un réseau relationnel.
Un réseau relationnel regroupe l’ensemble des interlocuteurs extérieurs à l’entreprise, autres que les clients, et qui peuvent exercer une influence sur son développement. Ces parties prenantes, dans le cas d’un salon, sont particulièrement nombreuses et diversifiées: associations et syndicats professionnels, universités, conférenciers, journalistes, leaders d’opinions, prestataires divers..

Mesure de l’efficacité d’un salon.
Il est toujours délicat de mesurer le retour sur investissement lorsque les objectifs recherchés ne sont pas uniquement, comme nous l’avons vu, l’accroissements des ventes.
la présence à une manifestation étant souvent utilisée conjointement à d’autres éléments du mix communication (marketing direct, publicité, force de vente, internet), isoler les effets de cette présence s’avère complexe. A ce niveau, les difficultés sont sensiblement du même ordre que celles rencontrées pour évaluer l’efficacité de la publicité.
Les 3 outils de mesure les plus utilisés restent très classiques: nombre de fiches contacts remplies (73% d’utilisation), chiffres d’affaires et commandes réalisées lors de la manifestation (67%), retombées médiatiques avec revue de presse (43%).
Ces pratiques limitées tranchent avec une exigence croissante de rentabilisation des actions puisque 66% des personnes interrogées reconnaissent devoir justifier de plus en plus leurs dépenses en matière de foires et salons. Il y a là une source de fragilité importante pour les organisateurs qui doivent être capables de prouver davantage la rentabilité (ou plus largement l’efficacité) du « média salon » sous peine de se voir préférer d’autres médias plus habiles à démontrer leur performance.

19 septembre, 2012

Armand Thiéry franchit le Cap des 500 magasins.

Classé dans : Revue de presse — jehan92 @ 18:36

Extraits du Journal du Textile de Septembre 2012
Le groupe de distribution français ouvre de 30 à 40 points de vente par an. Une cadence qui sera encore maintenue en 2013.
Armand Thiéry emploie 2300 personnes.
AT veut développer sa nouvelle enseigne Edji.
2011, le Ca a progressé de 2%: 415 millions d’€ HT tandis que son profit net reculait de 54 à 35 millions d’€.
Armand Thiéry n’est plus présent à Paris intra muros mais l’enseigne est présente au Millénaire à Aubervilliers (entre autre). Toscane, sa chaîne dédiée aux rondes, lancée en 2007 exploite 70 points de vente.
Armand Thiéry femme a pris les codes du haut de gamme. « Le shopping pour le shopping c’est fini » dit Rodolphe Deveaux.
Le site Internet de Armand Thiéry Homme est actif depuis 2010, celui pour femmes depuis 2011.
Armand Thiéry est présent en Belgique et en France.
Edji, la chaîne de fast fashion pour les 15-30 ans est présente à Créteil Soleil et rue Paradis à Marseille. « On est sur du branché, du déraisonnable, du créateur à prix abordable, de l’unisexe aussi » dit R Deveaux.
Sur ce marché en France, Edji rejoint des Bizzbee (groupe Jules-Brice), Bonobo (groupe Beaumanoir) ou Berska-Stradivarius (groupe Zara-Inditex).

12 septembre, 2012

La fidelité du client à une enseigne est un mythe

Classé dans : Non classé — jehan92 @ 10:35

Extraits de l’Interview de Babette Forestier, directrice des études documentaires de TNS Sofres:
Source: LSA du 6 09 12
En 1995, B Leforestier lançait la 1ère édition du Marketing Book.
BT: En 95, nous pointions déjà une consommation étale, des clients de plus en plus exigeants et des bouleversements dans la structure de la distribution. A l’époque il s’agissait de la perte de vitesse des petits magasins face aux hypers.
Les marques étaient revenus sur le milieu de gamme.
Depuis 15 ans, la consommation suit l’évolution démographique.
Les consommateurs se sont décalés par rapport à la consommation.
4 typologies de consommateurs:
1-Les plus aisés qui continuent à consommer.
2-Les un peu plus âgés, même les plus aisés qui commencent à trouver la surconsommation indécente. Ils sont sensibles à l’éthique, au développement durable.
3-Les plus pauvres ont envie de consommer mais n’en ont pas les moyens. Ils ont peur de descendre plus bas.
Avant le marketing était aspirationel.
4-Les malins qui s’orientent vers les solutions alternatives: le troc, les bons plans sur Internet, les promotions…avec pour effet pervers de monétiser des produits qui ne l’étaient pas forcément avant, comme les vieux vêtements.

La catégorie émergente est celle des « frugaux volontaires » qui rejettent le système de consommation.
On note une perte d’intérêt pour les marques. Le côté statuaire de la marque a disparu.
Plutôt que des entrepôts de produits, il faudrait faire des magasins vivants.
Il faut créer du lin et de la transparence et cela ne passe pas que par les réseaux sociaux.
La fidélité à une enseigne est devenu un mythe.
Le mieux serait d’ouvrir son site Internet avec de vraies plates-formes de discussion.

Moscow

Classé dans : Non classé — jehan92 @ 10:22

Was celebrated on September 7th in Red Square the 200th anniversary of the Borodino battle or Moskva. For the occasion, a detachment of the French Republican Guard on parade and I was surprised to hear the song famous WW1: Madelon.
On this occasion, you could get on Red Square very interesting books: a collection on Napoleon and the taking of Moscow Napoleon withdrew flames by two grenadiers of the Guard, a collection of unpublished engravings on the arrival of the Cossacks Paris in 1814.
For each of us, Moscow was his mark by Stalin himself seven Cathedrals by his 7 teeth as they are called Muscovites. These cathedrals always keep the emblems of communism sickle, hammer and the red star.
The Bolshoi has been renovated, its reconstruction lasted 8 years.
Admirable monsatère Novodevichy and home intact Tolstoy, Tolstoy is very present. One has the impression that he has gone to his devotions and he will return to his house.
Yeltsin left the Christ the Savior Cathedral with its crypt to the location of the pool of people. This cathedral is reminiscent of the Sacred Heart of Montmartreédifié in a large national momentum after the 1870 war.
In the purest art 1935-1934, I admit that I let move the sculpture of the worker and collective farm, one holding the hammer and sickle on the other.
Moscow tells our recent history, not to mention the sad Loubianca. History has « settled ». More than any other city, Moscow is a concentrate of our recent history, its hopes, its myths, its great adventures and sometimes bloody trerribles.

11 septembre, 2012

Retour de Moscou (1ère partie)

Classé dans : EDITO — jehan92 @ 11:17

On fêtait le 7 Septembre sur la Place Rouge le 200 ème anniversaire de la bataille Borodino ou de la Moskova. Pour l’occasion, un détachement de la Garde Républicaine Française défilait et j’ai eu la surprise d’entendre le chant célèbre de la 1ère Guerre Mondiale: la Madelon.
A cette occasion, on pouvait se procurer sur la Place Rouge des ouvrages très intéressants: un recueil sur Napoléon et la prise de Moscou- Napoléon retiré de flammes par 2 grenadiers de la Garde, un recueil de gravures inédit sur l’arrivée des Cosaques à Paris en 1814.
Pour chacun d’entre nous, Moscou a été marqué de son empreinte par Staline, par se 7 Cathédrales, ses 7 dents comme les appellent les Moscovites. Ces cathédrales gardent toujours les emblèmes du communisme: la faucille, le marteau et l’étoile rouge.
Le Bolshoï a été rénové, sa reconstruction a duré 8 ans.
Admirable monsatère de Novodevichy et la maison de Tolstoï est intacte, Tolstoï est très présent. On a l’impression qu’il est parti faire ses dévotions et qu’il va revenir dans sa maison.
Eltsine a laissé la cathédrale du Christ Sauveur avec sa cripte à l’emplacement de la piscine du peuple. Cette cathédrale fait penser au Sacré- Coeur de Montmartreédifié dans un grand élan national après la guerre de 1870.
Dans le plus pur art 1935-1934, j’avoue que je me suis laisser remuer par la sculpture de l’ouvrier et de la Kolkhozienne, l’un tenant le marteau et l’autre la faucille.
Moscou nous raconte notre Histoire récente, sans oublier la triste Loubianca. L’Histoire a « tranché ». Plus que toute autre ville, Moscou est un concentré de notre Histoire récente, de ses espoirs, de ses mythes, de ses grandes aventures parfois sanglantes et trerribles.

7 septembre, 2012

Zara

Classé dans : Non classé — jehan92 @ 11:28

Inditex has become a heavyweight in the Madrid Stock Exchange.
Amando Ortega, founder of the group is at the head of the third global wealth.
Inditex is one issue at H & M. The stock gained more than 43%. Inditex weighs 56 billion.
The two forces are internationalization and Zara fast fashion.
The Group has decided to invest in Spain 450 million in enlargements, the key more than 500 jobs.
Inditex has spent € 193 million for its « flagship » of London. In New York, the group had invested $ 324 million in its new concept of « flagship » eco-luxury, housed in an old building in the NBA.
In 1975, in a shop in La Coruña has started the adventure Zara. Rue Jean Florez, the first store still exists.
The customer is the center of all we must be humble and meet its expectations and to listen to the street says the director of communications.
If the products are not all made in Spain all spend. To be controlled, ironed, finished, until the back of the sleeve. Packaged redirected from morning to night.
Zara spends much of its windows, different every month since 2010, other, virtual gaining momentum. Zara launches its website in China this month.
Extracts of Figaro August 2012

Zara, une success story qui défie la crise.

Classé dans : Revue de presse — jehan92 @ 11:06

Inditex est devenu un poids lourd de la Bourse de Madrid.
Amando Ortega, fondateur du groupe est à la tête de la 3ème fortune mondiale.
Inditex est numéro 1 devant H & M. L’action a gagné plus de 43%. Inditex pèse 56 milliards d’euros.
Les deux forces de Zara sont l’internationalisation et la fast fashion.
Le groupe vient de décider d’investir en Espagne 450 millions d’euros dans des agrandissements avec, à la clé, plus de 500 emplois.
Inditex a déboursé 193 millions d’euros pour son « flagship » de Londres. A New York, le groupe avait investi 324 millions de $ dans son nouveau concept de « flagship » écolo-haut de gamme, installé dans un ancien immeuble de la NBA.
C’est en 1975, dans une boutique de La Corogne qu’a débuté l’aventure Zara. Rue Jean Florez, le 1er magasin existe toujours.
Le client est au centre de tout et il faut être humble face à ses attentes et être à l’écoute de la rue précise le directeur de communication.
Si les produits ne sont pas tous faits en Espagne, tous y passent. Pour être contrôlés, repassés, apprêtés, jusqu’au revers de la manche. Emballés, réexpédiés, du matin au soir.
Zara passe beaucoup par ses vitrines, différentes chaque mois, depuis 2010, d’autres, virtuelles, prennent de l’ampleur. Zara lance son site en Chine ce mois- ci.
Extraits du Figaro d’Août 2012

5 septembre, 2012

Jouer avec son chien

Classé dans : Revue de presse — jehan92 @ 16:26

B comme balle.
Vous pouvez la cacher et envoyer votre chien la retouver.
E comme éducatif.
Jouer avec votre chien favorise, dès le plus jeune âge, son éveil à l’environnement et aux autres. En jouant avec vous ou seul, vous l’aidez à développer sa personnalité.
F comme forme.
Les activités ludiques lui permettent d’obtenir un équilibre physique, psychologique et affectif.
J comme jeux.
Avec les jeux, vous pouvez développer des aptitudes ou des compétences qu’il ne maîtrise pas très bien.
L comme lien.
Le jeu renforce la complicité, l’affection et l’attachement qui existent entre lui et vous.
Commencez à tisser des liens dès son arrivée.
M comme moment.
Il est recommandé de jouer avec votre animal dès que ce dernier commence à interagir avec vous.
Il convient d’éviter les jeux trop physiques après la prise d’un repas ou lors d’une convalescence.
N comme naturel.
Le jeu peut être l’occasion pour votre chien de travailler ses aptitudes et compétences naturelles.
L’autorité du maître doit s’affirmer, maître auprès duquel le chien doit abandonner l’objet convoité.
P comme plaisir.
Un chien remarque vite un manque de motivation de son maître. Laissez-vous gagner par son enthousiasme!
R comme respect.
Prenez soin d’adapter vos exercices à votre animal.
Il ne doit pas oublier qui est le maître pendant qu’il joue.
S comme surexcitation.
Faites bien attention à ne pas laisser votre compagnon s’exciter un peu trop pendant vos séances quotidiennes. cela doit rester un moment de plaisir partagé.

Comment aborder un chien inconnu?
Parlez-lui avec un ton enjoué, ne le regardez pas dans les yeux et respectez son espace territorial.
Comment éviter une morsure?
S’il a des signaux d’avertissement, il convient de le laisser tranquille tout en signifiant votre désapprobation pour cette conduite.
Que faire si votre chien a mordu?
Vous devez présenter votre chien au même vétérinaire le 1er, 7ème et 15ème jours après la morsure pour déceler des symptômes de rage.
Vous devez envoyer des copies des certificats établis pendant les consultations à la victime et à la gendarmerie.
Quels sont les 1ers soins après une morsure?
Nettoyez la blessure avec de l’eau savonneuse, désinfectez-la avec un antiseptique, faites-vous prescrire des antibiotiques si besoin.
Chez l’enfant, toute morsure de chien doit être vue par un médecin en urgence car rarement superficielle.
A quoi sert la menace chez le chien?
Grâce à des signaux canins (museau retroussé, dents découvertes, regard fixe, oreilles en arrière…), un chien signifie à son interlocuteur qu’il est sur le point de passer à l’acte. Sachez les décrypter.

12

mileyandbeauty |
le blog de lolostar |
Marine votre conseillère St... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SOWAY
| louanelaura
| un moment pour soi coiffure...